bêta Lisa.blue

Eurocode Charges d'exploitation - Tableaux par usage de la EN1991-1-1

Obtenez dès maintenant les charges d'exploitation sur votre bâtiment avec Lisa.blue !
Lisez aussi

Dispositions complémentaires pour les bâtiments selon EN1991-1-1 3.3.2

  1. Sur les toitures (en particulier sur les toitures de catégorie H), il n'est pas nécessaire d'appliquer les chargesd'exploitation combinées aux charges dues à la neige et/ou au vent.
  2. Lorsque la charge d'exploitation est considérée comme une action d'accompagnement, conformément à l'EN 1990, un seul des deux facteurs ψ (EN 1990, Tableau A.1.1) et αn (6.3.1.2(11)) doit être appliqué.
  3. Pour les charges dynamiques provoquées par les machines, voir l'EN 1991-3.
  4. Il convient de spécifier les charges d'exploitation à prendre en considération pour les vérifications à l'état limite de service, en fonction des conditions de service et des exigences concernant les performances de la structure.

Poids volumiques des matériaux de construction et des matériaux stockés

Voir les tableaux de l'Annexe A

Charges d'exploitation des bâtiments

Les charges d'exploitation des bâtiments sont celles provoquées par l'occupation des locaux. Les valeurs indiquées dans la présente section tiennent compte :
  • de l'usage normal que les personnes font des locaux ;
  • des meubles et objets mobiles (cloisons mobiles, rangements, marchandises des conteneurs, par exemple) ;
  • des véhicules ;
  • des événements rares prévus tels que concentrations de personnes ou de mobilier, ou déplacement ou empilage d'objets susceptibles de se produire à l'occasion d'une réorganisation ou d'un changement de décoration.
Les équipements lourds (dans les cuisines de collectivité, les salles de radiographie, les chaufferies, etc.) ne sont pas pris en compte dans les charges indiquées dans la présente section, et il convient de se mettre d'accord avec le client et/ou l'administration concernée pour ce qui est de la valeur des charges.

EN1991-1-1 Tableau 6.1 Catégories d'usages
Catégorie Usage spécifique Exemples
A Habitations, résidentiel Pièce des bâtiments et maisons d'habitation; chambres et salles des hôpitaux; chambres d'hôtels et de foyers; cuisines et sanitaires
B Bureaux  
C Lieux de réunion (à l'exception des surfaces des catégories A, B et D1)) C1: Espaces équipés de tables, etc., par exemple: écoles, cafés, restaurants, salles de banquet, salle de lecture, salle de réception.
C2: Espaces équipés de sièges fixes, par exemple: églises, théâtres ou cinémas, salles de conférence, amphithéâtres, salles de réunion, salles d'attente.
C3: Espaces ne présentant pas d'obstacles à la circulation des personnes, par exemple: salles de musée, salles d'exposition, etc., et accès des bâtiments publics et administratifs, hôtels, hôpitaux, gares.
C4: Espaces permettant des activités physiques, par exemple: dancings, salles de gymnastique, scènes
C5: Espaces susceptibles d'accueillir des foules importantes, par exemple: bâtiments destinés à des évènements publics tels que salles de concert, salles de sport y compris tribunes, terrasses et aires d'accès, quais de gare.
D Commerces D1: Commerces de détail courants
D2: Grands magasins
1) On attire l'attention sur l'alinéa 6.3.1.1(2) notamment pour C4 et C5. Voir EN 1990 lorsque les effets dynamiques doivent être pris en considération. Pour la catégorie E voir le tableau 6.3

NOTE 1 Selon l'usage prévu, les surfaces devant être classées à priori C2, C3 ou C4 peuvent être classées C5 par décision du client et/ou d'une Annexe Nationale

NOTE 2 L'Annexe Nationale peut définir des sous-catégories pour A, B, C1 à C5, D1 et D2

NOTE 3 Voir 6.3.2 pour les aires de stockage et les locaux industriels


EN1991-1-1 Tableau 6.2 Charges d'exploitation sur les planchers, balcons et escaliers dans les bâtiments
Pays Enveloppes France Belgique Royaume-Uni
Catégorie de la surface chargée qk [kN/m2] Qk [kN] qk [kN/m2] Qk [kN] qk [kN/m2] Qk [kN] qk [kN/m2] Qk [kN]
Catégorie A                
- Planchers 1,5 à 2,0 2,0 à 3,0 1,5 2,0 2,0 2,0 1,5 à 2,0 2,0 à 2,7
- Escaliers 2,0 à 4,0 2,0 à 4,0 2,5 2,0 3,0 2,0 2,0 à 4,0 2,0 à 2,7
- Balcons 2,5 à 4,0 2,0 à 3,0 3,5 2,0 4,0 2,0 2,5 à 4,0 2,0
Catégorie B 2,0 à 3,0 1,5 à 4,5 2,5 4,0 3,0 3,0 2,5 à 3,0 2,7
Catégorie C                
-C1 2,0 à 3,0 3,0 à 4,0 2,5 3,0 3.0 4,0 2,0 à 3,0 3,0 à 4,0
-C2 3,0 à 4,0 2,5 à 7,0 (4,0) 4,0 4,0 4,0 4,0 3,0 à 4,0 2,7 à 3,6
-C3 3,0 à 5,0 4,0 à 7,0 4,0 4,0 5,0 4,0 3,0 à 7,5 2,0 à 4,5
-C4 4,5 à 5,0 3,5 à 7,0 5,0 7,0 5,0 7,0 5,0 3,6 à 7,0
-C5 5,0 à 7,5 3,5 à 4,5 5,0 4,5 5,0 4,5 5,0 à 7,5 3,6 à 4,5
Catégorie D                
-D1 4,0 à 5,0 3,5 à 7,0 (4,0) 5,0 5,0 5,0 4,0 4,0 3,6
-D2 4,0 à 5,0 3,5 à 7,0 5,0 7,0 5,0 7,0 4,0 3,6

EN1991-1-1 Tableau 6.9 Classification des toitures
Catégories de la surface chargée Usage spécifique
H Toitures inaccessibles sauf pour entretien et réparations courants
I Toitures accessibles pour les usages des catégories A à D
K Toitures accessibles pour des usages particuliers, hélistations, par exemple
Les charges d'exploitation correspondant aux toitures de la catégorie I sont données, suivant l'usage qui est le leur, par les autres Tableaux.

EN1991-1-1 Tableau 6.10 Toitures de catégorie H : charges d'exploitation
Pays Enveloppes France Belgique Royaume-Uni
Toiture qk [KN/m2] Qk [kN] qk [KN/m2] Qk [kN] qk [KN/m2] Qk [kN] qk [KN/m2] Qk [kN]
H 0,0 à 1,0 0,9 à 1,5 0,0 à 0,8 1,5 0,2 à 0,8 1,5 0,0 à 0,6 0,9

NOTE 1 Pour la catégorie H, les valeurs recommandées sont : qk = 0,4 kN/m2, Qk = 1,0 kN

NOTE 2 L'Annexe Nationale peut donner des valeurs différentes de qk en fonction de la pente du toit

NOTE 3 On admet que qk agit sur une aire A, qui peut être fixée par l'Annexe Nationale. La valeur recommandée pour A est de 10 m2, la fourchette allant de zéro à l'aire totale de la toiture (France: 10 m2, Belgique: l'aire portée par l'élément, UK: toute la surface de la toiture).

NOTE 4 Voir également 3.3.2(1)


Mentions légales et conditions d'utilisation - © Copyright 2015- - Lisa.blue - Contactez-nous
Conditions d'utilisation - © 2015- - Contact